Share this post:

Obligations fiscales des locations saisonnières 

Comme pour tout revenu, un hôte Airbnb a des obligations fiscales. A partir du moment où un propriétaire perçoit un revenu issu de la location de son bien (qu’il s’agisse de sa résidence principale ou secondaire), il est tenu de faire des démarches et de déclarer ses revenus. La règle est simple : dès le 1er euro gagné, vos revenus de location sont soumis à l’impôt sur le revenu et doivent donc être déclarés. 

Imposition et déclaration des revenus Airbnb 

Vos revenus issus de la location d’un bien meublé, touristique ou non, sont soumis au régime d’imposition des revenus catégoriels appartenant aux BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux), divisés en deux régimes : le “Micro BIC” et le régime Réel, expliqués ci-dessous. 

Que faut-il déclarer aux impôts ? 

Tous les gains provenant de la location d’un logement meublé. Il peut donc aussi bien s’agir de l’appartement que vous mettez en location lorsque vous partez le week-end, que de votre résidence secondaire louée en Airbnb longue durée. 

En fonction de vos revenus de location courte durée, vous devrez choisir entre deux régimes fiscaux détaillés ci-dessous.

Revenus Airbnb supérieurs à 70 000 € – Régime Réel

Au-delà de 70 000 € par an de revenus issus de la location saisonnière de votre bien, vous dépendez du régime réel. Ce régime vous permet de déduire vos charges et de les faire figurer sur la même déclaration que votre déclaration de revenus. En revanche, il n’y a pas d’abattement d’impôts avec ce régime (à la différence du micro BIC).

 

TVA : Il faut traiter la TVA uniquement dans le cas où vos revenus issus de vos locations saisonnières sont supérieurs à 82 200€.

 

Revenus Airbnb inférieurs à 70 000€ – Régime “Micro BIC”

Si vos revenus de location ne dépassent pas 70 000€ par an, vous avez le choix entre deux régimes fiscaux : le « Micro BIC » et le régime réel. Le Micro-BIC est le régime le plus simple car si vous optez pour cette solution, vous bénéficiez d’un abattement d’impôts de 50%. C’est-à-dire que vos revenus seront imposables à 50%.  Néanmoins, le régime réel est généralement bien plus intéressant fiscalement car vous pouvez amortir la valeur vénal de votre bien. Des sociétés comme Jedéclaremonmeublé  permettent de facilement produire la comptabilité nécessaire aux déclarations comptables ! 

 

Revenus Airbnb inférieurs à 305€ – Exonération d’impôt 

Vous n’avez aucun impôt à payer car l’abattement minimal s’élève à 305€ par an. Veillez néanmoins à faire la déclaration de vos revenus de location courte durée, et ceci pour le moindre gain.

Pour trouver votre tranche d’imposition, rendez-vous sur le site impots.gouv.

Où déclarer ses revenus de location courte durée ?

Dans votre déclaration de revenus issus de la location meublée, vous devez :

  • Pour le régime micro-BIC : remplir dans le formulaire 2042-C PRO et indiquer le montant de vos revenus dans la case 5ND. Ou alors, si vous faites la déclaration en ligne : cocher la case “revenus des locations meublées non professionnelles” à l’étape 3.
  • Pour le régime Réel : remplir la déclaration professionnelle n°2031-SD.

Autres obligations relatives à la location d’un logement 

La taxe de séjour Airbnb 

Quant il s’agit d’impôts et d’Airbnb, la taxe de séjour est un impôt à ne pas oublier. Cet impôt est acquitté par les locataires et les voyageurs Airbnb, afin de financer certaines dépenses de la municipalité. La taxe de séjour varie entre quelques centimes et quelques euros, selon les communes, et varie en fonction du nombre de personnes et de nuits louées. Depuis 2019, la plateforme Airbnb récupère et reverse cette taxe aux villes. Dans le cas où la plateforme de location ne le fait pas, ce sont aux propriétaires eux-mêmes de collecter la taxe de séjour auprès de leurs invités, puis de la reverser à la mairie.

Les cotisations sociales 

En plus des obligations fiscales peuvent s’ajouter des obligations sociales. Si vous percevez un revenu issu de la location de votre bien immobilier, vous pouvez être amené à verser des cotisations sociales à l’URSSAF

 

La conciergerie GuestReady au service de votre location courte durée

L’équipe de GuestReady est composée d’experts de la location saisonnière et des séjours Airbnb. Nous pouvons vous accompagner dans vos démarches administratives. Nous nous occupons de toute la gestion de votre bien immobilier avec des objectifs simples et clairs : augmenter vos revenus de location sur Airbnb ou toute autre plateforme, alléger votre agenda et surtout, rendre vos invités heureux. Découvrez nos services ou contactez-nous.

Note : Cette page est à titre informatif seulement. Les informations fournies ci-dessus ne sont pas destinées à constituer des conseils juridiques. Si vous ne savez pas comment ces lois s'appliquent dans votre cas, demandez conseil auprès de votre municipalité ou un conseiller juridique.
Share this post: